Citations poe

504 citations

On n'oublie rien de ce qu'on veut oublier : c'est le reste qu'on oublie.

Le temps de la prime jeunesse, un âge rêveur, exalté, durant lequel on poétise la femme, on divinise sa chair inaccessible, on vit dans une attente farouche du miracle amoureux.

Les calomniateurs sont comme le feu qui noircit le bois vert, ne pouvant le brûler.

Combien d'hommes profondément distraits pénétrèrent dans des trompe-l'oeil et ne sont pas revenus.

Jamais mal acquit ne profite.

Le mal, lui aussi, veut uniquement notre bien.

Aie dans les veines le doux lait de ta mère, et le généreux esprit de ton père ; sois bon, sois fort, sois honnête, sois juste ! Et reçois, dans le baiser de ta grand-mère, la bénédiction de ton grand-père.

Il est dans la nature humaine de poursuivre toujours les choses qui s'évanouissent et de les apprécier à leur valeur dès qu'elles sont sur le point de disparaître.

On parle plusieurs langues mais on ne cause que dans la sienne.

Un écrivain n'avance jamais nu, ne se livre jamais complètement aux autres.

Un sot plein de savoir est plus sot qu'un autre homme.

Les hommes grandissent et s'entre-tuent pour savoir qui est le plus grand.